• Aujourd'hui je ne sais pas quoi vous dire. J'ai envie de mettre quelque chose sur ce blog, mais rien ne me passe par la tête.

    Tant pis... Je mets une petite chanson pour passer le temps. Vous chantez toujours hein?



    I've got a feeling

    I've got a feeling, a feeling deep inside
    Oh yeah, Oh yeah.
    I've got a feeling, a feeling I can't hide
    Oh no. Oh no, Oh no,
    Yeah I've got a feeling.

    Oh please believe me, I'd hate to miss the train
    Oh yeah, Oh yeah.
    And if you leave me I won't be late again
    Oh no, Oh no, Oh no.
    Yeah I've got a feeling yeah.

    All these years I've been wandering around,
    Wondering how come nobody told me
    All that I was looking for was somebody
    Who looked like you.

    I've got a feelin' that keeps me on my toes
    Oh yeah, Oh yeah.
    I've got a feeling, I think that ev'rybody knoooows,
    Oh yeah, Oh yeah
    Yeah I've got a feeling

    Ev'rybody had a hard year
    Ev'rybody had a good time
    Ev'rybody had a wet dream,
    Ev'rybody saw the sunshine
    Oh yeah, Oh yeah.
    Ev'rybody had a good year,
    Ev'rybody let their hair down,
    Ev'rybody pulled their socks up,
    Ev'rybody put their foot down.
    Oh yeah, Oh yeah.







    2 commentaires


  • Ca fait une semaine que ça va pas très bien, enfin demain ça fera une semaine. Un grand coup au coeur que j'ai reçu.

    Voilà, en fait, j'ai trouvé chez Victoria mon nounours. Pas mon
    nounours mon nounours, mais le même modèle. Bien sur j'ai eu du mal à
    le reconnaître, d'ailleurs si je n'avais jamais vu la photo que mes
    parents ont faite quand je l'ai reçu et qu'il était encore plus grand
    que moi (premier Noël : 3 mois) ; Parce que le mien est abîmé par 16
    années de tendres câlins qui lui ont fait perdre beaucoup de ses poils
    et aplati sa tête. Non, le sien est encore neuf! tout ses poils! pas de
    déformation! et comble de l'infâmie par rapport à l'amour de mes nuits,
    il a encore son bonnet tricoté et son écharpe (accessoires que j'ai
    perdus depuis longtemps).

    Mais ce qui me brise le coeur est bien plus complexe que cela. Ca veut
    aussi dire que mon nounours n'est pas unique. Je m'imagine mes parents
    achetant amoureusement un magnifique nounours pôlaire en croisant un
    autre couple alors inconnu, prenant la bête dans un énorme bac remplie
    de peluches identiques regardant les client du magasin d'un regard
    vide. Oh oui, c'est triste.

    Oh oui, c'est trsite. Pensez-donc. Je réalise après 16 ans
    d'insouciance que mon amant poilu n'est qu'un article industriel. Il ne
    peut pas me faire ça! A moi qui en tant d'années n'ai tenu la douce
    main de quelqu'un dautre que très rarement (on compte sur 5840 nuit je
    le rappelle). Je lui ai demandé d'ailleurs : "Nounourson (c'est
    comme ça qu'il s'appelle), pourquoi ne me l'as-tu jamais dit?"

    Mais cette fois, il n'a pas répondu...




    13 commentaires



  • C'est connu, il existe différents degrés de blagues.


    Premier degré:
    Un mec rentre dans un café, le barman lui demande : "Qu'est-ce que je te sers?"
    Le mec "je sais pas, sers-moi la main, par exemple"

    Second degré:
    Un mec rentre dans un café et... PLOUF !

    Troisième degré:
    Un mec rentre dans un café en disant : "Salut la compagnie, c'est moi!". Alors qu'en fait : c'est pas lui.

    Quatrième degré:
    Un mec rentre dans un café et dit : ... "Un café s'il vous plaît".

    A noté que l'humour de ce dernier degré ici exposé est inaccessible à
    la majorité des personnes dépourvue d'intelligence autodérisoire et
    souffrant d'une élévation d'esprit que je qualifierais,
    absolument subjecivement, de fort décevante.




    1 commentaire

  • Grand jour que ce soir!
    Oui ça ne veut rien dire.

    Mais tout de bon je dois vous le dire
    Est enregistré sur mon orgue désormais
    La chanson que j'écrivais

    Trop bien !




    votre commentaire