• Daron


    Aujourd'hui je suis triste.

    Avec l'année scolaire, c'est une
    nouvelle année de chorale qui commence pour moi. Ce midi, donc, je suis
    allé me faire auditionner pour le reclassage des voix. Le verdict est
    tombé : je ne suis pas un ténor. Même si il a dit ça avec douceur et
    psychologie, le message n'en reste pas moins blessant.


    Dire que mardi dernier je me moquais
    encore de Julien et Loïc parce qu'il allaient finir en basse... Je leur
    ai conseillé d'arrêter de fumer, ce que Julien a fait pour l'instant.
    Mais moi je les ai maintenant rejoints dans leur descente aux enfers
    des notes fondamentales.


    J'ai essayé d'arrêter de fumer... Mais
    je n'ai jamais commencé, pour mon souffle. Alors j'ai éssayé de
    souffler dans une clope pour voir si ça marche quand même, mais rien
    n'a changé j'ai l'impression.

    En rentrant, je me suis mis au piano et j'ai chanté, chanté, chanté...
    Mais plus encore que la voix c'est la confiance qui est partie dans les
    montagnes froide et enrouées de l'Himalaya ; c'est à dire bien loin de
    mes Yvelines en tout cas. J'ai trouvé ça moche, laid, poussif,
    agonisant comme mes éspoirs d'un jour chanter haute-contre.

    Hier je n'ai plus réussi a pousser mon fier Do aigü, même le La qui est d'un ton et demi son cadet avait du mal à sortir.

    Il parait que je peux encore chanter dans le pupitre ténor cette année,
    grâce à ma technique vocale m'a-t-on dit. Mais il semble que je puisse
    dire adieu à de quelconques parties de solistes qui me donnaient
    quelques fois les seuls moments de sentiments d'existence que j'ai
    jamais eu, tout bonnement en avançant de 3 pas devant le groupe et en
    faisant simplement ce que j'aime.



    J'aime chanter.




  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :